8h00 – Accueil des participants

8h45 – Accueil et introduction

Mireille CLAPOT, présidente de la CSNP, députée de la Drôme, présidente des Assises de la Cohésion Numérique et Territoriale 2021

9h00 – Le numérique pour une économie plus locale et plus solidaire

Olivia GRÉGOIRE, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable

9h10 – « A l’âge d’internet, le lieu fait-il toujours lien ? »

Michel MAFESOLLI, sociologue, professeur émérite à l’université Paris-Descartes

9h25 – « Le numérique au service de la cohésion sociale et territoriale : quelles avancées ? quels nouveaux enjeux ? »

Muriel BARNEOUD, directrice de l’engagement sociétal du Groupe La Poste

9h35 – « La cohésion numérique et territoriale passe par l’accès au très haut débit pour tous ! »

Le Plan National Très Haut Débit prévoit le déploiement du très haut débit (THD) sur l’ensemble du territoire français d’ici à 2022. Bien que freinés par la crise sanitaire, les déploiements se sont accélérés et la France est devenue le bon élève européen de l’aménagement numérique de ses territoires. Mais la route est encore longue pour assurer partout et à tous une connectivité permettant d’accéder aux usages du numérique.

Xavier VIGNON, président de Sogetrel, vice-président d’Infranum

9h45 – Table ronde 1 : « Services au public : comment harmoniser numérique et présence territoriale ? »

La dématérialisation des services au public va souvent de pair avec la disparition de services de proximité, qu’ils soient publics ou privés. Quand la présence humaine reste-t-elle incontournable ? Comment conjuguer harmonieusement dématérialisation et présence physique ? Quels outils numériques au service de la présence humaine ? Quel rôle pour les collectivités territoriales, l’Etat, le secteur associatif ?

Introduction et modération : Valérie MONTANÉ, secrétaire générale de la CSNP

Intervenants :

  • John BILLARD, maire de Le Favril, président de l’AMR28, secrétaire général de l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF)
  • Martine FILLEUL, sénatrice du Nord, membre de la CSNP
  • Christophe GENTER, directeur du Département Cohésion Sociale et Territoriale, Banque des Territoires
  • Magalie RAIMBAULT, chargée de mission accès aux droits et parcours assurés, direction nationale de l’action sociale, CNAV
  • Pierre-Louis ROLLE, directeur des programmes « Société Numérique » et « Nouveaux Lieux, Nouveaux Liens » de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT)

10h45 – Table ronde 2 « Réconcilier e-commerce et économie de proximité »

La crise sanitaire de 2020 a précipité de nombreux consommateurs à la fois chez les commerçants de proximité et sur les plateformes de e-commerce. Dans ce contexte, de nombreuses initiatives visant à fédérer sur des plateformes en ligne, des commerçants de proximité, producteurs et entreprises locales, proposant à la fois leurs produits et services ont vu le jour. Ces initiatives ont-elles un avenir hors crise ? Les circuits courts, producteurs locaux et commerces de centre-ville peuvent-ils tirer profit d’internet ?

Introduction et modération : Marc LOLIVIER, délégué général de la FEVAD

Intervenants :

  • Élise BEURIOT, directrice adjointe de la marketplace, Amazon France
  • Emmanuel BROCHOT, co-fondateur de « Bouge Ton Coq »
  • Thierry CHARDY, fondateur et directeur de « Ma Ville Mon Shopping »
  • Philippe MOATI, cofondateur de l’ObSoCo (L’Observatoire Société et Consommation)
  • Eric MYON, pharmacien, secrétaire général de l’UNPF (Union Nationale des Pharmacies de France)

11h45 – Table ronde 3 : « Le télétravail va-t-il redessiner la géographie économique des territoires ? »

La crise sanitaire de 2020 a accéléré l’adoption du télétravail avec des conséquences durables sur les lieux dédiés à l’activité professionnelle, en particulier les bureaux. Certaines entreprises, y compris les plus grandes, n’hésitent plus à délocaliser leurs collaborateurs ou certaines implantations à condition qu’elles disposent d’une connectivité suffisante pour supporter le travail en ligne. D’autres, y compris des entreprises étrangères, ont massivement déterritorialisé le recrutement de leurs talents : plus besoin de s’expatrier en Californie pour travailler pour un géant du net ! Ainsi la « fuite des cerveaux » s’opère désormais en restant sur place.

Introduction et modération : Henri d’AGRAIN, délégué général du CIGREF

Intervenants :

  • Marc CHARRIERE, secrétaire général de Nokia France, rapporteur du groupe de travail « 5G » du Comité Stratégique de Filière « Infrastructures Numériques » ; président de la Commission Métiers « Réseaux » de l’AFNUM
  • Pascale DUMAS, co-présidente de la Commission Mutations technologiques et impacts sociétaux du Medef
  • Francis JUTAND, directeur général adjoint de l’IMT
  • Eric PERES, secrétaire général de FO Cadres et président de l’Institut de Recherches Économiques et Sociales (IRES)
  • Laurent SILVESTRI, président, Open IP ; président, CDRT

12h35 – Clôture

Caroline CAYEUX, présidente de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (sous réserve)